Confortable

Brouillon en vrac


(Brouillon en vrac)
Tambouille
Calme plat
Cuisiner


*


Je baigne de classicisme sous
La forme
Héritier bâtard
Anonyme, sans non
Tous les coups sont permis
Envie de choquer cette langue
De la prendre de force
En viol sans prudence
Je suis guerrier
Mes armes sont ma plume, ce clavier
Crûment, sang, faux-semblant
Sang hypocrisie
Entière et cuite


*


Bouillon frémissant de pensées en bulles
Le cerveau fait du bruit !
Klong !
Bruit de fond pour la forme
Un bruit sans fond qui éclot
S'enfonce
A l'infini, hypnotique
S'ouvre jusqu'au sommeil ou
L'oubli de lui-même
Une pensée a t'elle un son ?

Une pensée a t'elle une odeur ?
Lourde effluve en puissance
Echappements furibonds
A fond clos
Bouffées rageuses
Imprégnant jusqu'à l'os
Sans jamais voir le jour
Fugace fragrance d'une pensée légère
Vive, pardessus la jambe
Elancée échappée
Leste et élégante

Une image s'impose
Brutale, inopinée
Sur fond crème écru de conscience
Piquée, multicolore
Parfaite et définie
Sans reflet ni doute
Goutteuse d'une évidence palpable
Toute chargée, pénétrée, suintante de néant
Questionnement
Saveur Salée Sucrée
Emouvante


*


Le sourire est le rire du pauvre
Réduire et séduire
Sans Fin
Faim



   Jp 17 mai 2004   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email