Plus

Envolée


J'avais écris un beau poème
Et le vent sur le pont
Me l'apprit
Il parlait d'amour et de femmes
De cette O que j'ai dans la tête
Erotique et amer
En tempête marine
Et en lac apaisé
Je n'ai plus de mémoire
Le vent me l'a prise
Comme il a volé ce poème
Qu'il m'avait soufflé



   Jp 12 mai 2004   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email