Apprécier

Changer


Dentelles d'embruns sur azur
Les jours se cousent en maille
Le ciel se découvre en signes
Soyeux
Epuré à l'extrême
Doux baisers à fleur de peau
Effleurée

Changer
Quel est donc le mot de passe ?
Sortir de cette impasse
Des mots putes par intérêt
Ou des mots justes pour l'art.
Aucune évidence ne l'est jamais

Dépendance sans limite
Etre ton amant
Quelques beeps monotones sur message d'erreur
Automne, beep
La note bleue peut-être
Nuit magnétique

Toujours les mots l'emportent
En vain dans le vent
Brise sur brisures
Mourant aux rives de l'age
Séparer ou parer
Porter de nouvelles couleurs
Esquiver les coûts
Aucune évidence ne l'est jamais

Soleil se lève soleil se couche
Ciel fièvre rouge
En sueur malgré le froid
Donner ou recevoir
Bleu ouvert
Révolté



   Jp 9 octobre 2004   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email