Autoriser

Le fleuve pour un oiseau


13h45 je vais fumer mes cigarettes, j'ai un peu bu à midi, j'ai la tête légère. Il fait froid mais l'alcool réchauffe, je ne sens pas trop le vent sur le toit consulaire du 18ème. Sur le fleuve la carlingue de l'A380 le nouveau super gros porteur d'Airbus Industrie flotte sur sa barge et s'approche avec prudence du pont de pierre que je traverse à pieds deux fois par jour. Lentement il vise entre deux piles et passe tout juste. A la sortie il lance un coup de corne en signe de victoire puis met les gaz. Il y a quelques jours j'ai vu passer une aile. C'est étonnant. Je pense à ces hommes qui ont décidé de ça. Faire passer l'avion européen en gros morceaux pour aller les assembler à Toulouse, en remontant la Garonne par bateau. Le fleuve pour un oiseau. Étonnant, magnifique.



   Jp 27 janvier 2006   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email