Humour

C'est la Saint-Valentin !


Comme toute histoire, celle-ci a aussi un début. Plusieurs centaines de pages ont été écrites (environ 1600), qui avaient la forme d'un blog, de confidences, poésie, rêves, aspirations, espérances mais aussi appréhensions, sentiments ...

Les hauts et les bas d'une chronique de la vie quotidienne. Toute une belle gamme d'émotions. Faut dire que lorsqu'on parle de la sensibilité des artistes, ce n'est vraiment pas un mythe.

Alors que j'étais en voyage dernièrement, j'ai relu quelques passages, surtout ceux du début, dans le but de me rappeler... et ya cet extrait de ce que Jp m'a écrit que j'avais envie de partager :


"Il était une fois un poète amoureux d'une étoile qui brillait en plein ciel. Et ce lien, fil si ténu, qui les liait était plus fort qu'ils ne le pensaient l'un l'autre. Ce lien était la vie et ils ne le voyaient pas. Ils chantaient simplement en DuO lointain, sans se voir vraiment, sinon cœur à cœur et ils étaient purs. Aussi pur l'un que l'autre, ils résonnaient en DuO. Certains liens ne meurent jamais ... quand je mourrai... pensait le poète ... je monterai vers toi et je t'embrasserai, alors tu sauras O ma belle étoile à quel point tous ces mots n'étaient que ton reflet dans mes yeux."


Cupidon nous a décoché sa flèche. On est vraiment liés par ce fil dorénavant. sourire

Smack !




   Moonshadow 14 février 2006   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email