Stabilité

Le carnet de note


Par hasard mon regard tombe sur un relevé de notes scolaire. Je ne peux m'empêcher de le lire ( rapidement cela ne me concerne pas, je suis un peu gêné). Tant pis, d'autant que ce n'est pas du tout pareil chez moi, la bas à 5600 km. La notation est en lettre, comme chez nous à un moment, style A B C D pour indiquer le niveau de l'élève. Puis sur chaque matière un commentaire de plusieurs lignes tapé à la machine, un petit paragraphe bien dense et personnalisé indiquant les acquis et les lacunes de l'élève sur chaque matière. C'est précis et détaillé orienté sur les points positifs plus que sur les négatifs. C'est un parfait résumé du programme suivi et des bénéfices qu'en tire le petit étudiant. Je ne peux m'empêcher de penser à la petite phrase manuscrite et abrupte accompagnant les relevés français. Sentence laconique et définitive d'une appréciation partisane, "Peut mieux faire " "pas assez de travail ce trimestre" "Bon trimestre doit continuer son effort " faisant suite à une note exprimée à la deuxième virgule prêt déterminant la valeur de l'élève ... Aucune indication des progrès des acquis ou du programme suivit. Ça on ne le saura que lors d'une des réunions annuelles avec les professeurs, parcours du combattant pour une rencontre de quelques minutes ou finalement on n'en apprend guère plus. Peut-être que si on passait moins de temps à casser de l'élève et à apprécier ces efforts et ses acquis, nos petits ne verraient pas la vie pareille, et nous non plus.



   Jp 3 avril 2006   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email