Solution

Le petit écolier


Il fait si chaud
Si chaud à perdre le contrôle
La petite main crispée sur le crayon
Le menton enfoncé dans la paume
Il s'ébroue en tombant
Les yeux embués
Entre deux rêves
Les minutes s'égrènnent
Il perd le fil du devoir
puis se ressaisissant d'une main malabile
Sous la question abrupte
Sans objet inutile
Alors que tout le fuit
Courageux et fragile
Le petit écolier
Dépose en tremblant ces trois mots créatifs
Que l'adulte sentencieux
De toute sa raideur
Ne pourra bien noter

trouver X



   Jp 17 juin 2006   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email