Visualise

Les hommes c'est lâche


Hormis la faute de français du titre, il convient d'assumer malgré tout cette malheureuse réalité : Un homme c'est lâche un point c'est tout.

D'une part pour assumer les pires compromissions que nous sommes à peu près tous capables d'accepter afin de pouvoir coucher. C'est dans notre nature, ce besoin de câlins qui se situe entre nos cuisses et provoque une fascination obsessive pour ce que nous cache ces bouts ridicules de tissu que ces dames prennent un malin plaisir pervers à arborer pour voiler leurs formes, provocation abhorrante, qui trouve son acmé aux premiers jours de chaleur, transformant le plus civilisé d'entre nous en implacable prédateur, toujours à l'affût d'une proie consentante voir condescendante. Ainsi donc, nos hormones prennent régulièrement le dessus sur notre raison, nous laissant à la merci du moindre bout de dessous malencontreusement dévoilé. Quelques exceptions existent, mais elles sont plutôt rares, qui n'a pas un jour perdu la tête ? Pour un sourire, de beaux yeux, une poitrine pigeonnante, un arrière suggestif. Face à ces menus détails on ne peut que constater un affaissement de la pensée, un bégaiement mental, une concentration qui semble déléguer la totalité de notre influx vital de notre cerveau à notre ... heu, bon, vous avez du suivre la direction que je suivais. C'est dur à accepter, mais c'est un fait avérable que globalement la plupart d'entre nous, sont plutôt sujet à cette faiblesse, ce qui peut engendrer les comportements les plus aberrants, inhibant toute faculté cognitive. Parallèlement à cet état de fait, qui touche à peu près la moitié de la population terrestre, l'autre moitié en profite et hypocritement abuse de cette situation sans vergogne et quasiment sans état d'âme, affichant l'innocence la plus indécente aux émois qu'elles provoquent, ainsi qu'à un français qui s'affranchit de toutes les règles grammaticales. Tout cela me trotte dans la tête aujourd'hui et me fait dire, une fois de plus, ... je t'aime.



   Jp 18 juillet 2006   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email