Cognition

Le ciel aigri


Le ciel aigri
Des mares champs
Immobiles
Que j'en ris chie

La vie d'un homme,
C'est si peu quand on la vide

Ne garder que des mots
La pudeur met les voiles
Sur ceux qui restent
Je tais ce que j'ai c'est
Rien que des traits tôt
Où poser mon or dit
Perdre jusqu'à la cécité, rien à voir
Aimer proches
Ces merveilles
Jalouses



   Jp 11 septembre 2006   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email