Santé

La fête de la Louine


S'il y a une fête traditionnelle d'Amérique du Nord qui reste encore assez méconnue sur le continent européen (et ce, malgré les efforts des lobbys des chocolatiers et autres marchands) c'est bien la fête de la Louine, qui se déroule le 31 octobre ...

Ce jour toutes les maisons s'illuminent de décorations crépitantes et des troupes ininterrompues de monstres hideux, représentant la pire lie de ce que la civilisation peut générer comme zombis dégénérescents, cadavériques, obscènes, tentent d'investir les habitations, terrorisants leurs occupants de farouches "trique or treat" ce qui correspond certainement à une menace d'abus sexuel, provoquant une raidissions immédiate et le don d'un tribut consistant, pour éviter le pire. Tout cela dure une bonne partie de la nuit, laissant au matin, tel la célèbre chèvre de monsieur Seguin les autochtones, épuisés, hagards, presque plus terrifiants que leurs agresseurs de la veille.

Moderne allégorie de la chute des civilisations moribondes, de la déchéance dans la perte de toutes valeurs, au profit de la victoire de la menace et de l'abus, de l'extorsion, du chantage, au nom de la peur et de la violence. Mémoire perdue d'anciens pillages sauvages de hordes farouches, volant et violant, détruisant tout le reste, et de la force brute qui prend sans partage en toute impunité barbare, semant terreur sanguinolente, frayeur et malheur. Exorcisme de toute la violence innée à la nature humaine ? Est-ce un si bon exemple à donner à nos enfants ?

Pour ma culture personnelle j'ai bien tenté de retrouver le sens et l'étymologie de ce nom La Louine, mais sans succès. J'en déduis, donc logiquement faire face à un nom commun. La Louine fait-elle référence à une émigrante ancestrale qui s'illustra en cultivant des courges ? Est-ce le nom d'un lieu ? Où ce serai déroulé des évènements dramatiques et inavouables que cette fête met en scène ? Toute cette agitation ne serait-elle que le fruit d'une habile communication commerciale des vendeurs de butins fondants et trébuchant, favorisant cette orgie païenne pour s'enrichir ? La signification s’est-elle perdue avec le temps ?

orange

Il va falloir que je creuse un peu tout cela pour être moins flou et tenter d'éclaircir ce mystère pour l'année prochaine.



   Jp 17 octobre 2007   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email