Assurance

Molly Johnson, classe et jazzy


Entre le funk des Brothers Johnson et le rock de Wilko Johnson, je ne m'attendais pas à ranger trois albums jazzy dans la pile. Molly Johnson est une chanteuse canadienne de Toronto, et vous devriez jeter une oreille sur ce qu'elle fait.

Pour la qualité de l'instrumentation et des arrangements. Qualité de cette voix, galbée comme petite culotte, tendue, ajustée. C'est rond, évident, pas prétentieux, avec cette pointe légère d'éraillement qui rend tout cela bien vrai, sincèrement crédible. Molly n'est peut-être pas la plus belle, peut-être et encore, mais son interprétation est bien drôlement, sacrément, sensuellement sexy en diable. Voilà donc trois beaux albums de musique jazzy classe au swing cool et précis, coulant de source, dont s'échappe quelques magnifiques perles somptueuses comme "Rain", "Another Day", "One Hundred Cigarettes", la reprise si basse de "Summertime" ...

Molly Johnson

Cette musique se déguste tranquillement, comme un cocktail de fruits et de rhum, dont l'apparente douceur ne peux masquer la force. Laissez-vous donc tenter sans modération. Cette grande dame vous invite à partager de bien beaux moments d'émotions et de vécus, cela ne se refuse pas.



   Jp 1 avril 2008   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email