Abonnir

le castor - emblême ravageur


J'ai toujours aimé la nature. En fait pendant plusieurs années, j'ai fais du camping mais dormir dans une tente par terre comporte plusieurs inconvénients alors ces dernières années pour profiter de ce que la nature pouvait m'offrir, j'ai plutôt fais des grandes ballades. Cet été, nous avons eu l'opportunité de tomber sur un chalet qui comportait plusieurs de nos critères de choix, notamment il est situé directement sur le bord d'un petit lac enchanteur. On peut donc s'y promener en bateau, et y nager puisque l'eau est très claire. Le terrain est boisé, le chalet est isolé, les voisins sont charmants, ça ce sont les cotés positifs ^^

Mis à part une horde de mouches noires qui bouffent tout sur leur passage, (n'est ce pas ? ^^) nous sommes aux prises avec un problème de taille. Le fier emblême du Canada, le castor lui-même, fait des ravages sur les terres et fait tomber plusieurs arbres alors qu'il est programmé pour créer des barrages. En tant que city-girl, j'ai dû faire des recherches sur l'internet et j'ai appris plein de choses sur le sujet. Il y a deux facons d'aborder le problème, soit on apprend à vivre avec les castors, ou soit on cherche à s'en défaire. Il n'y a malheureusement pas de recette facile pour se débarrasser d'un castor.

Première façon: le radical... Soit capturer l'animal et le relocaliser, ou soit le tuer. beurk. Il faudrait trouver un trappeur (oui oui !), et croyez le ou non, ça ne court pas les rue, même si nous sommes à quelques kilomètres d'une réserve indienne. D'ailleurs quand j'ai contacté le Service de la Protection de la Faune, un agent m'a dit : tous les moyens sont bons pour se débarrasser de l'animal, si celui ci cause du dommage. Je me déplace seulement si vous êtes aux prises avec un ours, mais malheureusement pas pour un castor.

La deuxième solution est celle que nous privilégions puisque ma moto a toujours été vivre et laisser vivre. Nous devons apprendre à co-habiter avec l'animal, en réduisant au maximum les dommages qu'il peut causer. Et comment protège-t-on nos arbres alors ? Installer de la broche à poule autour des arbres en laissant assez de jeu pour donner de l'espace d'expansion. Appliquer une peinture extérieure au latex contenant du sable sur environ 3-4 pieds au bas de l'arbre. L'abrasif du sable ne plait pas aux dents de monsieur le castor et il semble que cette méthode fonctionne très bien. La recette : 1 gallon de peinture pour 20 oz de sable. Bien mélanger et appliquer immédiatement. Hé bien c'est ce que nous avons l'intention de faire le week-end prochain si la température le permet. Je me croise les doigts pour que cette solution fonctionne. Voici quelques photos qui démontrent bien le passage du castor.


le castor

le castor

le castor



   Moonshadow 2 juin 2008   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email