Persuation

D'or et argent


De fines pépites d'argent
Se déposent sur les branches
Les eaux fument
Sur l'horizon vouté
De ce paysage nocturne
Arrondis par la neige
Tout silence immobile
Seule cette danse endiablée et divine
De jaunes et d'ocres flamboyant
Sous la fonte
De ses ombres vives
Rehausse encore les contrastes
Chaud glacé froid brulant
Bleus nuit délicats
Noir sans nuance
Des grands arbres nus
Véhéments de
Sensualité rude
Or et argent
De l'hiver

Survivre au temps et à la vie
Précieuse
A deux sous la couette
Et de tes chers
Les mains pleines



   Jp 19 janvier 2009   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email