Repos

Heavy Metal - Métal Hurlant, le film


C'est vrai qu'avec un tel titre, beaucoup risquent de fermer la fenêtre et tirer le rideau direct. Voila qui serait bien dommage. Dommage de passer encore à coté de ce petit film d'animation de 1981. Parce que ce petit bijou est une perle que le temps a encore embelli.

A l'origine (bien avant internet) il y eu Métal Hurlant la machine à rêver, une revue mensuelle de bandes dessinées française pour adultes. Science fiction, violence, humour, sexe, news, musique. Un mélange vivant et détonant sexy, qui séduisit tant les américains qu'ils importèrent le concept sous le nom de Heavy Metal. La revue US connu également un grand succès et fut à l'origine de ce film produit au Canada.

Plusieurs petites histoires compose le film mais vous le découvrirez bien par vous même. Un patchwork de coups de crayon, de scénarii, d'auteurs différents ce que souligne aussi les techniques d'animations provenant de divers studios pour chaque séquence. Le résultat est culte, formidable, réjouissant. On se retrouve devant un travail brut et poétique, une esquisse, un storyboard fort, des planches parfois non abouties, on sent que ça a été fait dans l'enthousiasme avec un budget limité et dans un temps très bref. Mais loin d'être rédhibitoire ce dépassement technique donne un charme artistique à ces images animées. Un grain d'urgence d'une époque jeune ou l'histoire dépassait la technique et ou le scénario l'emportait sur la réalisation. Et ça marche ! Ici l'imaginaire garde sa place comme quand on lit un livre, on se surprend à rêver ce film autant que l'on le regarde. N'est-ce pas la le but d'un vrai spectacle: donner à rêver.

Légère, drôle, humoristique, désabusée, décalée, dramatique, chacune de ces séquences vous promène dans un univers parallèle jusqu'au final. Suivez Taarna, l'héroïne muette dont les actes sont plus fort que les mots, dans l'accomplissement de son destin "Défendre tel est le pacte. Mais quand la vie est bafouée, quand elle perd toute valeur, alors défense devient vengeance !". Laissez vous charmer, par ces quatre-vingt sept minutes oniriques, dans un monde hors du temps ou les artistes donnent du sens à leurs œuvres. Quant à la bande sonore elle est au dessus de tout reproche, alerte et affûtée. Incroyable même de voir comme ce métal lourd a bien vieilli :-).

Métal hurlant le film
Métal hurlant le film
Métal hurlant le film
Métal hurlant le film
Métal hurlant le film
Métal hurlant le film
Métal hurlant le film
Métal hurlant le film



   Jp 3 avril 2009   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email