Plus

C'est la rentrée des classes, mon premier jour de school bus driver


Voila c'est fait : mardi j'ai fait la rentrée des classes. résumé de l'évènement ...

6h15 départ de la maison (cet hiver ca sera bcq plus tôt pour déblayer la neige pour sortir la voiture)

6h30 arrivé sur site je fais mon tour de bus et je trouve : le gros flasher gauche avant et celui de droite derrière ne marche pas. Comme c'est un sur deux je peux partir. Je ferais réparer dans la journée. Je pisse tout ce que je peux ! c'est important car une fois parti et avec les enfants impossible de se soulager, donc interdit de se faire prendre par un besoin urgent ^^

7h je suis sur la route en direction de mon premier point de prise en charge d'élèves. J'arrive pile-poil à l'heure, à cette place je dois en prendre 10 et ... personne. Ouch j'attends 5 minutes puis je le signale par radio à la base avant de repartir. Sur tout le premier run du matin à peine 1 tiers des 70 élèves prévus. Ce n'est pas plus mal, ca m'habitue. Comme j'ai bien repéré ma route depuis une semaine, j'assure les à gauche à droite à gauche etc... que je dois suivre pendant 16 pages imprimées que je tourne au fur et à mesure. La mâtiné avance, je fini ma troisième école vers 9h20 avec quelques minutes de retard. Pas si pire pour un premier jour. Je rentre à la base faire réparer mon bus en traversant toute la ville par le QueensWay la grande rocade à 6 voies qui traverse Ottawa. Seul, à peu près à fond à 90hm/h c'est assez cool. Gros sentiment de plaisir, rien à dire, c'est vraiment très agréable. Pause ! Je rentre à la maison. Il est 10h le temps de me reposer et de me remettre de mes émotions. Quoi qu'on en dise passer de la théorie à la pratique, c'est nerveusement stressant sourire

13h30 je retourne à la base prendre mon bus réparé
14h retour sur le QueensWay pour poursuivre ma route jusqu'à ma première école anglaise pour le retour des petits anges. Les tous petits de maternelle entre 3 et 5 ans je ne les aurais que la semaine prochaine, la je n'ai les grands de 6 à 13 ans environ. Arrivé à l'école. C'est un rien la panique. Le principal tente de ne rien laisser de coté, un troupeau envahi le bus, et une petite se colle contre moi paniquée, je comprend qu'elle a peur, qu'elle ne sait pas à quel arrêt elle doit s'arrêter, je lui demande son nom, je cherche sur la liste, ca prend du temps, elle est sur le dernier arrêt. Pendant que je cherche je vois son petit menton frémir et elle commence à pleurer, C'est hard voir pleurer une petite fille toute mignonnette, qui n'a même pas 10 ans. Mon dieu ca me fend le cœur. Je tente de lui expliquer ok I know where you live, i know your home be quiete it's ok allright enfin un truc dans le genre le plus convainquant que je peux elle à l'air ok et va s'assoir derrière ouf ! Ho man ce n'était pas écrit dans le contrat lol.

J'attaque le retour stoïquement et sur de moi (du moins en apparence) en faisant de mon mieux pour ne pas me perdre et suivre les instructions de mon trajet. Je croise d'autres bus scolaire, certain impossible de voir le chauffeur, il tient les feuilles de son parcourt droit devant ses yeux lol. Je fais de mon mieux et j'arrive à l'avant dernier lâché, celle de la petite fille qui panique toujours, en pleurant régulièrement, elle voit sa mère qui saute en balançant les bras et yop hors du bus des que j'ouvre la porte, sans un regard au revoir.

Dernier arrêt, après il me reste une école à faire. Tous les élèves sont descendu mais il en reste deux, tout petits, qui me regardent de leurs beaux yeux tout ronds. Arf Oula qu'est-ce que vous faites la ? C'est quoi votre nom ? ... on cherche, ils ont raté leur arrêt, Je retrouve la rue sur le plan et en avant je les ramène. J'étais déjà en retard, la c'est le coup de grâce, j'arrive à leur rue, personne, je tente fébrilement d'appeler leur mère sur le téléphone sans résultat, finalement elle arrive ouf. Je les débarque et je pars pour ma 3ieme et dernière école avec un max de retard, au pas de course.

17h je suis sur le Queensway j'ai fini mon run avec 40 minutes de retard mais personne ne s'en est aperçu sourire ouf j'chuis super content soulagé : J'ai survécu à ma première journée de rentrée.

mon bus et moi
Me and my bus

Mercredi : encore deux qui se sont perdu et que j'ai du ramener chez eux après mon run sourire j'assure grave sur ces deux gros détours au pas de course. Le soir en rentrant seul, je me sens le roi du QueensWay clin d'oeil



   Jp 3 septembre 2009   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email