Plaisir

You are a Child of the Universe ...


Quand j'étais petite, très petite, il y avait cette chanson, en fait c'était un texte qui était narré par Jean Coutu (pas les pharmacies, le comédien ^^) qui tournait à la radio et qui me faisait rêver. Cet après-midi, je l'ai ré-entendue, en anglais avec d'autres arrangements plus disco, et me voila en train de fouiller sur le net pour retrouver ce souvenir soudainement ressurgi.
Dans ces temps de vie ou l'on doit se battre pour survivre, et surtout pour être heureux, je vous invite à prendre cinq minutes pour écouter ce beau poème écrit en 1927 par Max Ehrmann et traduit par Hubert Claes sous le titre "Injonction pour une vie sereine". Ça remet les valeurs au bon endroit, et ça donne envie de distribuer des parcelles de paix ici et là sourire



Desiderata

Va paisiblement ton chemin à travers le bruit et la hâte,
et souviens toi que le silence est paix.
Autant que faire se peut et sans courber la tête,
sois ami avec tes semblables.
Exprime ta vérité calmement et clairement.
Écoute les autres, même les plus ennuyeux ou les plus ignorants;
eux aussi ont quelque chose à dire.
Fuis l'homme à la voix haute et autoritaire; il pèche contre l'esprit.
Ne te compare pas aux autres par crainte de devenir vain ou amer,
car toujours, tu trouveras meilleur ou pire que toi.

[Choeur:]
''You are a child of the universe,
no less than the trees and the stars;
you have a right to be here.
And whether or not it is clear to you,
no doubt the universe is unfolding as it should.'

Jouis de tes succès mais aussi de tes plans.
Aime ton travail aussi humble soit-il,
car c'est un bien réel dans un monde incertain.
Sois sage en affaires, car le monde est trompeur.
Mais n'ignore pas non plus que vertu il y a,
que beaucoup d'hommes poursuivent un idéal
et que l'héroïsme n'est pas chose si rare.

Sois toi-même et, surtout, ne feins pas l'amitié.
N'aborde pas non plus l'amour avec cynisme,
car, malgré les vicissitudes et les désenchantements,
il est aussi vivace que l'herbe que tu foules.
Inclines-toi devant l'inévitable passage des ans,
laissant sans regret la jeunesse et ses plaisirs.
Sache que, pour être fort, tu dois te préparer,
mais ne succombe pas aux craintes chimériques
qu'engendrent souvent fatigue et solitude.
En deçà d'une sage discipline, sois bon avec toi-même.

[Choeur:]
''You are a child of the universe.....''

Tu es bien fils de l'univers,
tout comme les arbres et les étoiles.
Tu y as ta place.
Et quoique tu en penses,
il est clair que l'univers continue sa marche comme il se doit.

Sois donc en paix avec Dieu, quel qu'IL puisse être pour toi.
Et, quelles que soient ta tâche et tes aspirations,
dans le bruit et la confusion de la vie, garde ton âme en paix.
Malgré les vilenies, les labeurs, les rêves déçus, la vie a encore sa beauté.
Sois prudent. Essaie d'être heureux(se).

Chaque personne sur terre est une merveille de l'univers et mérite sa place ici autant que les arbres et les étoiles. Voila c'est mon message de paix que j'offre aujourd'hui à toute la planète.



   MoonShadow 13 mars 2010   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email