Eveil

Romain Gary, La vie devant soi


C'est rare que nous parlions de littérature sur DuO, une fois n'est pas coutume, d'autant que ce petit livre de poche Folio est tout simplement magnifique, formidable. De la vraie et belle littérature de celle qui transcende l’exercice de style et le fait divers. Une écriture épurée, crue, vraie, émouvante. Qui nous fait ressentir différemment, nous fait sentir différent, nous ouvre à quelque chose d'universel et plus grand, une humanité qui ne nous lâche plus, jusqu'au dénouement. C'est vrai, ce n'est pas un policier, c'est vrai que l'AMOUR avec un grand A dont il est ici question, n'est pas celui qu'on nous vend dans une série télé. C'est vrai que tout est en demi-teinte, nappé de kilos d'humour. Rien n'est dit, tout est suggéré et c'est encore bien plus poignant et touchant, tellement beau à en laisser des larmes et à ne jamais oublier ce petit livre sincère.

"il n'est pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur"

"rien n'est blanc ou noir, le blanc c'est souvent le noir qui se cache et le noir c'est parfois le blanc qui s'est fait avoir"

Partez donc voir le monde avec les yeux du petit Momo et de ses rencontres, vous pourriez en sortir changé ! Romain Gary (ou Émile Ajar), La vie devant soi chez folio.



   Jp 27 mai 2011   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email