Victoire

Maison funéraire, Ma Connerie


Dans la série ma vie au Canada et la route 105. La route 105 revient à nouveau sur DuO, il faut dire qu'on la prend pour ainsi dire toutes les fins de semaine et que je ne me lasse jamais des surprises qu'elle dévoile au hasard de ses méandres le long de la rivière de la Gatineau. Ainsi je reste toujours très dubitatif quand nous croisons la maison funéraire Ma Connerie. Dans la vie le nom est important, il qualifie et même détermine en partie une personne. En théologie catholique le nom est d'une extrême importance puisqu'il est indivisiblement associé à la création divine et au souffle de Dieu. De même j'ai appris jadis en formation marketing que le choix du nom de l'enseigne est très important dans la réussite d'une marque ou de toute activité commerciale, et qu'il convient d'y être attentif.

Également et pour suivre mon idée, le Canada bénéficie de deux langues officielles: le Français (principalement dominant dans la belle province du Québec) et l'anglais (partout ailleurs) il n’empêche que tous les documents officiels doivent être disponibles dans les deux langues et que d'une manière générale on doit pourvoir se faire servir dans les deux (ça c'est la théorie et la loi). Dans le même ordre d'idée et principalement au Québec on doit respecter le double affichage dans les deux langues et cela même pour l'enseigne sous peine de sanction financière ainsi Giant tiger se nomme Tigre Géant au Québec etc...

Ceci posé voilà donc l'enseigne qui me laisse toujours rêveur, sans voix, de mauvaise foi, et plein d'humour noir, à chaque fois que je la croise: Maison funéraire Ma Connerie. Impossible d'y échapper, je me perds en conjectures. Est-ce la réflexion du propriétaire fatigué en ouvrant sa boutique ? La peur de l'avenir ? L'angoisse de ne pas avoir assez de clients et de faire faillite ? Ou en référence aux exclamations des clients venant solliciter ses services ? Un nom bien difficile à porter et à mettre en façade au point qu'il n'a pas été traduit malgré la législation en vigueur. Une infinité de questions me prennent toujours par surprise et m'interpellent, jusqu'à ce que la vie, la route 105, et mon char, m'emporte plus loin ... sourire

salon funéraire

salon funéraire



   Jp 24 juillet 2012   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email