Spontané

Robert Ward 1938 – 2008


Ho ben zut alors triste j'apprends aujourd'hui qu'il est décédé en 2008. Franchement mourir un 25 décembre ! Ce n'est vraiment pas une bonne idée. Robert Ward (j'en ai déjà parlé avec amour) et pas seulement pour ses chapeaux rigolos. Je l'ai découvert au début des années 90, quand il a sorti quelques disques sublimes chez black top record. Il a commencé sa carrière avec les Ohio Players pendant quelques années, a été guitariste de studio pour Motown, les Temptation, et Wilson Pickett etc...

Après la mort de sa femme et de sa mère en 1977, il disparait 20 ans. Hammond scott de Black Top Record le retrouve à Dry Branch, Georgia, au bout de 2 ans de recherche, et le revoilà pour 4 disques bénis des dieux, avec son son si particulier, tout en vibrato à lampes de son vieil ampli Magatone. Ce type est FABULEUX, incroyable, parfait, extraordinaire, génial ! Je peux vous dire quoi de plus ??? C'est le master, exceptionnel, c'est un guitariste fin et fun, avec une voix unique. Et c'est fini, il est mort ce 25 décembre 2008. Il nous reste ces disques, que Black Top Record et monsieur Hammond Scott et feu son frère Nauman, bénis soient-ils, nous ont offert. Si cette musique vous laisse de marbre, c'est qu'on ne parle vraiment pas la même langue, ni le même langage, passez votre chemin, c'est la vie, quel dommage ! Réveillez-vous ! Avant qu'il ne soit trop tard ! Bordel ! Vite ! Nom de dieu !

On peut voir une bien belle photo de Robert Ward et de quelques autres sur cette superbe page web à déguster sourire merci !




   Jp 21 août 2012   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email