Investir

Résistance - Vivre en temps de crise


Je fais partie d'une génération qui a toujours connu des temps de crises. Certains ont été broyés, d'autres se sont adaptés. Certains sont devenus des prédateurs, d'autres se sont repliées sur eux-même, chacun cherchant à adopter la façon de faire qui lui convienne le mieux, c'est ainsi. Chacun trouvant sa méthode personnelle, pour être en phase avec son système de croyance propre ou pas.

Dans un système basé sur : La Vie contre de l'Argent, tout le monde cherche à s'en sortir au mieux. Qui au détriment des autres, qui sans rien devoir à personne, etc... Je ne juge pas, d'aucune manière, ce ne sont que des constatations. Nos vies se sont accélérées, dans une course effrénée ou il faut toujours garder la tête, sans la perdre.

J'ai réglé ma vie à un rythme plus lent ou je me laisse du temps (grand luxe dans nos sociétés), entre l'observation quotidienne de la nature au volant de mon bus scolaire, aux weekends et vacances au chalet loin d'internet et sans téléphonie. J'ai réduis toutes mes dépenses ainsi que mon empreinte écologique pour n'assurer que l'essentiel. Parfois je m'indigne de voir comment les choses tournent, mais c'est se faire du mal et j'aime me faire du bien. Je cultive donc mon jardin comme le conseillait déjà Voltaire. J'essaie de résister à tous les tentatives de normalisation de pensées uniques (et ce n'est pas une mince affaire), tant il est vrai que la pression est forte pour nous individualiser et nous normaliser afin de mieux nous contrôler, sous toutes les formes que cela peut prendre : Religieuses, politiques, économiques, caritatives, idéologiques, et toutes les autres...

Reste l'Amour, la Liberté, le Courage et le Respect, (et quelques autres ce n'est pas exhaustif) comme ultimes valeurs refuges, pour toujours, opiniâtrement, résister.



Jp 31 décembre 2016


Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email