Amour

Le coffre fort de Bell


Bell et Rogers sont les principales compagnies de télécommunication du Canada. Autant vous dire que hors elles pour ainsi dire pas de téléphonie, télévision, internet etc... Une position de quasi monopole dont elles abusent en proposant des services hors de prix.

Quelle raison a poussé Bell à investir ainsi dans son image de marque en s'affichant sur la très fréquentée et commerciale rue Montréal de la capitale Canadienne ? La vision hebdomadaire de cet immeuble à la puissante architecture quasi soviétique, qui fait face au magasin étatique de vente de spiritueux, ne manque jamais de m'interroger.

Est-ce pour suggérer sa transparence que Bell ainsi s'affiche, hermétique, à déprimer tout laveur de vitre professionnel. Seule l'imagination permet de se faire une idée de qui répond quand on se présente courageusement à l'interphone (très certainement un centre d'appel lointain). La boite Purolator devant la porte indiquant clairement qu'en ce qui les concerne pas la peine de sonner. Qui use du code d'accès numérique ? (Monsieur Bell qui derrière ces murs comme Picsou se baigne dans une piscine de dollars). Qui travaille cloîtré à l'intérieur de ce building aveugle et sans ouverture ? Que se cache-t-il derrière ces murs ? Mystère, mystère...

Immeuble Bell
Immeuble Bell



   Jp 20 janvier 2017   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email