Plus

Justification et réflexions typographiques


Je ne vois vraiment pas pourquoi il serait nécessaire de justifier une figure de style qui bien malheureusement ne fonctionnera pas parfaitement avec tous les navigateurs, comme d'habitude devrait-on dire, fonctionnalité en devenir tout aussi bien. D'aucun trouveront donc tout cela bien futile inutile, et ils n'auront pas tord. Encore que tout est dans tout et réciproquement, ce qui n'est pas une raison vous en conviendrez.

Il est tard, j'écoute un bon vieux Big Bill Morganfield de l'année dernière. Les marmottes prévoient une fin d'hiver rapide cette année et des érables Ontariens ont commencé à couler dès janvier, il va donc nous falloir penser à passer en mode saison des sucres. Des taches de café s'accumulent sur mon bureau, malgré le tas de post-it dédié à cet effet. Et même sur l'écran, décidément tout fout le camp. Je tente d'arrondir les angles sous Chrome et Opéra, Firefox et Edge n'en font qu'à leurs têtes, tant pis pour eux.

De toute manière je n'ai pas à me justifier, ni à arrondir les angles, bien que je m'y emploi à l'insu de mon plein gré afin de mieux coller à mon sujet. Cote à cote, bien serré mais sans trop, tout en suivant la courbe. Je redimensionne ma fenêtre, mon texte coule le long de la tache de café, s'est très sensuel. Je me refais un café, pas le temps de m'étendre sous l'ombrage du titre.

Mais que fait la police ?!



   Jp 4 février 2017   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email