Partager

Poèmes de Gaston Miron



Ci-dessous deux poèmes de Gaston Miron que j'apprécie, puis la vidéo making of d'un projet suite ... (dommage de ne pouvoir mettre ici la somptueuse version feu de bois guitare harmonica de "Oh secourez-moi!" sur l'album 12 Hommes Rapaillés Chantent Gaston Miron Volume 2 ... Dommage vraiment)

Gaston Miron - Je t’écris

Je t’écris pour te dire que je t’aime
que mon cœur qui voyage tous les jours
— le cœur parti dans la dernière neige
le cœur parti dans les yeux qui passent
le cœur parti dans les ciels d’hypnose —
revient le soir comme une bête atteinte

Qu’es-tu devenue toi comme hier
moi j’ai noir éclaté dans la tête
j’ai froid dans la main
j’ai l’ennui comme un disque rengaine
j’ai peur d’aller seul de disparaître demain
sans ta vague à mon corps
sans ta voix de mousse humide
c’est ma vie que j’ai mal et ton absence

Le temps saigne
quand donc aurai-je de tes nouvelles
je t’écris pour te dire que je t’aime
que tout finira dans tes bras amarré
que je t’attends dans la saison de nous deux
qu’un jour mon cœur s’est perdu dans sa peine
que sans toi il ne reviendra plus


Miron, Gaston, « Je t’écris », L'homme rapaillé, Montréal, L’Hexagone (Typo), 1998.


Gaston Miron - Oh secourez-moi !

Oh secourez-moi les mains amicales
Chassez de moi les noctambules de mes solitudes
Conjurez les tourmentes où mon âme est leur proie rouge
Des fantômes blancs assoiffés dans leur antre
Vous les entendez les chiens qui reviennent
Les marteaux répétition dans mon squelette
Oh secourez-moi les mains amicales
Comme on fait pour les noyés de l’eau noire
Qui passent sous le pont du Bout de l’Île
Dans le charroi morne des glaces et des soleils moirés
Et où glisse le ventre doux des vents frileux d’avril
Comme on fait pour l’enfant égaré
Alors que se flèchent dans ses eaux les scintillements
De la neige qui meurt sur les roches
Oh secourez-moi les mains amicales
Par-dessus le fossé des damnations qui gestent
Et malgré les latitudes à nos voies

(Gaston Miron, Poèmes épars, 2003)




Jp 23 avril 2017


Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email