Sage

Une pensée


Pour ceux qui travaillent déjà,
Pour ceux qui travaillent encore
Pour la pluie et la neige
Ces arbres qui nous regardent
Pour le regard de ces enfants qui m'attendent
Pour ces eaux qui montent goutte à goutte dans les chaudières
Pour la beauté endormie, quand le désir tenace s'expand, s'extrapole
ailées pensées tourbillonnantes



   Jp 17 avril 2017   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email