Informer

Les moules de l'Île-du-Prince-Édouard



J'ai vécu 35 ans à Bordeaux France, et je ne pourrais certainement jamais renier un franc penchant pour une entrecôte, un confit, un magret, ni (on va dire culturellement) pour un bon foie gras. Il n'en reste que j'apprécie également énormément les produits de la mer, pour ainsi tous, et j'ai régulièrement la nostalgie des huîtres du dimanche avec leur petite sauce vinaigre échalote, même si je me contenterai sans problème d'un banal jus de citron.

Au Canada, tous les ans à la saison, je m'offre un ou deux bons homards de l'altantique à moins de $10 pièce (environ 7 euros, je n'ais aucune idée du prix en France mais c'est certainement plus). La saison du homard touche à sa fin, par contre cette semaine c'est moules de l'Île-du-Prince-Édouard emballées le 18 en ce 21 juillet dans notre magasin de Gracefield (dernière chance de faire les courses avant d'aller se perdre au chalet) sourire ... à moins de $6 pour 902gr c'est très raisonnable, d'autant que je suis le seul à en manger, Chantal ayant une sainte horreur de tout ce qui sort de l'eau.

Qu'à cela ne tienne. De mémoire je tente ma chance sur une petite préparation personnelle se rapprochant des traditionnelles moules marinières. Un oignon, deux échalotes une gousse d'ail, le tout coupés assez fin mais pas trop quand même, du persil (déshydraté à défaut de frais) et du poivre du moulin. Je mets à revenir dans un mélange huile et beurre, puis ajoute un verre de vin blanc (30ml environ) et mes moules. Yo ! Je couvre et à feu vif 10' le temps qu'elles s'ouvrent. Résultat rapide, réjouissant, et surtout somptueusement délicieux à s'en lécher les doigts ce dont je ne me prive pas. Je n'en fais pas souvent et rarement je ne les ais aussi bien réussi. Super (bien qu'un peu égoïste mais tant pis!) ha les moules canadiennes ! Voilà une fin de semaine qui commence vraiment bien sourire




  Jp 24 juillet 2017   


Commenter

24 juillet 2017 à 11:45 de Claude
Bon appétit !

*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email