Aimer

A la bonne heure



Je n'aime pas l'oisiveté, cela ne me convient pas, je m'y étiole. Certes je ne dédaigne pas de temps en temps en passer à ne rien faire, parfois c'est nécessaire. Buller, regarder la télé, rester au lit à bouquiner ou même pas, simplement à faignanter sans contrainte aucune. Mais globalement je préfère avoir quelque chose à faire et si possible d'utile. Comme un travail qui m'oblige à des horaires, savoir que l'on compte sur moi et que je n'ai pas le choix. C'est un besoin assez existentiel de se sentir utile, d'avoir des objectifs et un but pour mes journées, des contraintes qui m'encadre.

Ce matin à presque cinq heures je suis comblé. J'ai commencé par faire la salle de bain du sol au plancher (lol) des toilettes, à la vasque, en passant par la baignoire, la douche, le carrelage, les miroirs etc... rien n'a été épargné. J'ai tout passé, comme je le fais tous les mois, au vinaigre blanc. La salle de bain est parfaitement désinfectée, tout brille et j'en suis bien satisfait. J'ai également été cherché mon bus, fais l'appoint de liquide de refroidissement et le plein de 254 litres de gazole. Me voilà fin prêt donc pour ma journée de travail qui commence dans deux heures.

C'est très satisfaisant d'être à jour, en ce matin, alors que la plupart dorment encore sourire que la nuit est profonde ... J'aime cette vie sourire




  Jp 07 novembre 2017   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email