Croitre

De bois et d'acier



Samedi matin je n'ai pas pu résister je suis aller pelleter façon brise glace. C'est surtout pour commencer à tracer le chemin en prévision des prochaines précipitations et faciliter la montée des brassées de bois stocké au sous sol. J'en profite pour en porter trois pour compenser notre consommation de la fin de semaine. Je trouve bien plus accueillant d'arriver dans le froid avec plein de bois sec et prêt à brûler, que de devoir aller en chercher fatigué dans la pénombre parfois dans des conditions extrêmes.

Un homme et sa pelle, j'adore cette sensation et ce sentiment profond, seul en pleine nature avec ma fidèle pelle à tout faire y compris briser la glace, bien mieux que n'importe quelle pelle à neige. Seul en pleine nature, juste parfois le ricanement d'un pique-bois ou la compagnie d'un geai bleu, le vent et la fumée de la cheminée et une petite neige qui tombe doucement. L'effort et la paix, c'est un très puissant ressenti d'existence, simple, saine, complète, sans concession. Fait de bois et d'acier c'est ce qu'il faut par ici, que ce soit pour une guitare ou pour une pelle. La nature et l'outil qui la façonne et rend la vie possible, humaine.

Chaud, rond et doux comme le bois poli par les années. Froide, roide, tranchante, pénétrante comme l'âme de la lame d'acier trempé. Je m'appuie sur son long manche pour reprendre mon souffle, je peux compter sur elle pour me soutenir, quoi qu'il arrive.

panorama d'hiver

ma pelle à tout faire
Ma courageuse pelle après avoir retrouvé les escaliers sourire




  Jp 28 janvier 2018   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email